La journée contre les DRM aura lieu le 6 mai

Oh la mauvaise odeur ! Et oui, celle des DRM (Digital Right Management), cette pseudo protection qui protège surtout de la liberté d’agir librement et dans le respect de tous. La seule attitude est de totalement refuser d’être les pantins de labels qui ne survivent que dans la double exploitation des artistes et des utilisateurs. Et dire que certains artistes militent pour les DRM. Je comprends qu’ils ne comprennent pas grand chose au monde qui les entoure et à ces technologies qui avancent bien trop vite pour eux qui ont été élevés dans le dogme du « mon label ou mon producteur est mon dieu ». Mais un peu d’intelligence ne nuit pas à la création (pas de commentaires sur la notion de création dans le brouhaha marketing de l’industrie du disque – et non de la musique)

A ceux qui se poseraient encore la question: oui il est possible de vivre et de lire, voir ou écouter les œuvres sans DRM !
Je refuse toute forme de limitation et donc toutes les formes de DRM et je rémunère  tous les artistes, créateurs, écrivains dont « je consomme » les créations.  Si un label, une plateforme de téléchargement, voire un artiste refuse tout autre forme de gestion que celle qui passe par les DRM, allez voir ailleurs, ils disparaitront naturellement. Sortez des sentiers battus, allez directement sur les sites des artistes, des producteurs, des écrivains, des réalisateurs, vous obtiendrez les œuvres pour un prix juste et ils toucheront ainsi une rémunération plus importantes et plus justes. Où est la valeur ? dans la création ou dans distribution ? Le label ou l’artiste ne se distribuent pas directement, essayez les plateformes sans DRM (7digital, Qobuz, etc.), essayez l’alternative (bandcamp.com), une liste de distributeur respecteux de tous existe sur defectivebydesign.org.

Et n’oubliez pas : La journée contre les DRM aura lieu le 6 mai. Agissez !!


La protestation contre les verrous numériques reprend le 6 mai. C’est en effet à cette date qu’aura lieu la journée internationale contre les DRM, ces mesures techniques de protection qui transforment certains usages en un véritable calvaire.

[Lire la suite]

Le site de defectivebydesign.org (lutte contre les DRM)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>